Réparation Zébra S4M

     Réparation d'une étiqueteuse Zébra S4M
         

Réparation Zébra S4MDans l'industrie agroalimentaire, et c'est le domaine d'Iparla Traçabilite et Gestion Commerciale, l'usage de codes barres est plus que fréquent. Les logiciels "Iparla" savent imprimer sur les plus grandes marques d'étiqueteuses dont Zébra. Lors de mes développements et de mes tests j'utilise une petite étiqueteuse bureautique GK420. Elle n'est pas très onéreuse et la version du langage ZPL qu'elle utilise est 100% compatible avec les étiqueteuses plus orientées industrie de la marque donc elle est parfaite pour "désigner" les étiquettes que les logiciels Iparla devront imprimer. Cependant cette petite étiqueteuse à un défaut... elle est petite donc elle n'accepte pas, par exemple, les gros rouleaux d'étiquettes et la taille maximum des étiquettes utilisables est limitée.

Pour palier ces limitations j'envisageais l'achat d'un modèle plus gros, typiquement une ZT230. Ce modèle est plus onéreux que la petite GK420 donc j'hésitais. Mais j'ai eu la chance, grace à un ami qui se reconnaitra ;-) de pouvoir récupérer un modèle S4M... en panne. L'étiqueteuse Zébra S4M est de la même catégorie que la ZT230 mais de la génération précedente. Cela ira parfaitement pour mes tests sur des étiquettes d'une taille supérieure à ce que qu'accepte ma petite GK420. Encore faut il que cette S4M fonctionne et à cet instant ce n'est pas le cas. Ma formation initiale étant l'électronique et étant encore relativement bien équipé cela va-t-être l'occasion de vérifier si après plus de vingt cinq ans il me reste quelque chose de mes études. :-)

Pour comparer visuellement voici deux photos d'une S4M et d'une GK420.

         
Les symptomes        

L'étiqueteuse s'allume, l'écran de contrôle s'allume et semble fonctionner correctement. Lorsque tout va bien, au démarrage, l'étiqueteuse sort une ou deux étiquettes vierges puis elle se met en attente d'une impression. La sortie d'une ou deux étiquettes vierge permet à l'étiqueteuse de se caler correctement au début d'une étiquette. Dans le cas présent l'étiqueteuse sort une étiquette vierge puis une deuxième puis une troisième et s'arrête après une bonne quinzaine d'étiquettes puis l'écran de contrôle indique que l'étiqueteuse n'a plus de papier. A priori donc l'alimentation électrique de l'appareil semble correcte, pas de cordon électrique coupé ou de fusible grillé par exemple et le moteur d'entrainement des étiquettes semble aussi fonctionner correctement. Cette étiqueteuse dispose de quatre capteurs principaux. Un pour détecter une ouverture de la tête d'impression, un pour détecter la présence d'un éventuel rouleau "encreur" à base de cire et deux capteurs pour repérer le début d'une étiquettes. Un capteur fonctionnant par transparence et un par réflexion. La sortie d'un grand nombre d'étiquettes puis l'affichage de l'information "Plus de papier" font penser à un problème du coté des capteurs. Il est temps d'ouvrir la machine et voir ses entrailles. Bien sûr ceci se fait en ayant débranché le cordon d'alimentation secteur. Le 230 volts ça peut faire un petit peu mal ;-)

Toutes les photos d'illustration peuvent être affichées en grande taille en cliquant dessus.

arriere

Le démontage des capots de l'étiqueteuse est facile car ils sont entièrement fixés à l'aide vis. Avec un peu de minutie il n'y pas à craindre de casser un clip de fixation en platique par exemple. On peut remarquer des traces de rouille en bas. Il y a également des traces noires de caoutchouc en bas à droite sous la courroie qui permet au moteur de faire tourner le rouleau d'entrainement des étiquettes situé de l'autre coté de l'appareil. C'est la preuve que cette étiqueteuse a surement imprimé un très grand nombre d'étiquettes.

Une vue arrière légendée est accessible ici.

Gros plan sur des traces de rouilles. Ce n'est pas le chassis qui a rouillé car il est en alliage mais le capot supérieur qui lui est en tôle. La machine a surement été utilisée dans un environnement humide, voir très humide. rouille
La suite très bientôt...  
         
         
         
© 2017 LC2L Informatique. Une activité de Cap Service. Siret : 402 646 757 000 62

Off Canvas menu